Le sperme de donneurs âgés serait tout aussi efficace – TopSanté

Dans le cadre d’une insémination artificielle par don de sperme, des chercheurs ont démontré que celui de donneurs âgés avait le même taux de réussite que celui des hommes plus jeunes.

Au Royaume-Uni, l’âge moyen des donneurs de sperme a augmenté depuis la loi de 2005 qui supprime le droit à l’anonymat. Depuis cette date, les donneurs doivent laisser leur identité pour que les enfants nés d’un don de gamètes puissent éventuellement les contacter à leur majorité. Les médecins et les femmes étaient inquiets et se demandaient si leurs chances de tomber enceinte n’allaient pas être réduites en utilisant du sperme de donneurs plus âgés.

Mais la dernière étude n’a trouvé aucune différence dans le taux de bébés nés vivants par rapport à l’âge du donneur de sperme. L’étude, menée par le Dr Meenakshi Choudhary, du Centre de fertilité de Newcastle avec son collègue le Dr Navdeep Ghuman, a porté sur 40 000 cycles de traitement impliquant un donneur de sperme entre 1991 et 2012 à partir de la base de données tenue par la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA).

Pas de baisse des naissances avec l’augmentation de l’âge des hommes

Le Dr Meenakshi Choudhary est très claire : « c’est la qualité du sperme des hommes plutôt que l’âge qui compte ». Chez les patients donneurs d’insémination, pour un donneur âgé de moins de 20 ans, le taux de natalité était de 9,7%. Pour un donneur âgé entre 41 et 45 ans, le taux s’élève à 12%.

Les femmes sont légèrement plus susceptibles d’avoir un bébé si le sperme a été donné par un homme d’âge moyen « parce qu’il a prouvé sa fécondité en ayant une famille avant », explique le Dr Choudhary.

Inquiétude autour de la pénurie de donneurs de sperme

Les lignes directrices actuelles du Royaume-Uni suggèrent que les hommes de plus de 40 ans ne doivent pas donner et créent ainsi de longues listes d’attente. Résultats, au moins un quart de sperme de donneur utilisé dans les cliniques de fertilité britanniques vient de l’étranger et en grande partie du Danemark.

Les conclusions de l’étude devraient donc aider le Royaume-Uni à revoir son jugement et à rassurer les femmes: « compte tenu de la nécessité d’avoir plus de donneurs de sperme au Royaume-Uni, il est peut-être temps que les lignes directrices sur le don de sperme soient examinées à la lumière de cette étude, pour envisager d’étendre l’âge limite » ajoute Sarah Norcross, directrice du Progress Educational Trust.

Jusqu’à maintenant, les doutes quant à un sperme âgé portaient sur le risque accru de fausse couche ou de malformations congénitales. L’âge avancé a souvent été aussi associé à des troubles chez l’enfant sur le long terme. Mais le Dr Choudhary invoque le manque de données disponibles pour l’affirmer.

Le Professeur Allan Pacey président de la British Fertility Society, lui, n’est pas de cet avis et assure que la hausse de ces troubles est « très faible, mais détectable ». Il se montre d’ailleurs plutôt inquiet et frileux quant à une hausse de la limite d’âge pour les donneurs de sperme à 45 ans « en raison des effets possibles sur la santé des enfants ».

Source: www.topsante.com

Continue reading

Augmentez votre fertilité par la naturopathie

Avant de vous lancer dans la conception, voici des conseils en naturopathie pour vous permettre d’être au maximum de votre potentiel santé.

Êtes-vous prêt et prête à changer votre vie? Car, oui, un enfant transforme une vie! Il y a des changements importants à apporter à vos habitudes de vie, et ce, dès l’étape de la préconception. Tout ce qui entre dans votre corps, tout ce que vous respirez, votre niveau de stress et d’émotions et même votre environnement affecteront la qualité de l’ovule et du spermatozoïde. Si vous avez des carences vitaminiques et minérales, il faudra y remédier. Si vous prenez des médicaments, il faudra consulter un médecin, car tous les médicaments ont des effets secondaires.

Saviez-vous que 4 mois de préparation sont idéaux avant de concevoir un enfant? C’est effectivement ce temps que prendra votre corps à éliminer certaines toxines et à augmenter la qualité de votre sang en nutriments essentiels. De plus, il faut aussi prévoir environ trois mois pour renouveler entièrement l’armée de spermatozoïdes. C’est pourquoi LES DEUX partenaires, l’HOMME et la FEMME, doivent prendre au sérieux les recommandations qui suivent.

Améliorez votre alimentation

Adoptez un régime alimentaire de 25 % ou plus de protéines et 40 % ou moins de glucides.
Ce type de régime améliore la qualité des œufs et double le taux de grossesse en FIV, Fécondation in vitro. Pour avoir un plan alimentaire détaillé et personnalisé, n’hésitez pas à rencontrer une naturopathe agréée.

Évitez les produits laitiers faibles en matières grasses, et consommez des produits laitiers riches en gras.
Oui, vous avez bien lu! La consommation de produits laitiers faibles en gras augmente le risque d’infertilité inexpliquée de 85 %, alors que la consommation de produits laitiers riches en matière grasse peut diminuer ce risque (elle réduit le risque d’infertilité inexpliquée et de cycle anovulatoire par 27 % et 50 %, respectivement).

Augmenter votre consommation de gras mono-insaturés dans l’alimentation améliore votre fertilité.
Consommez de l’huile d’olive extra-vierge et des avocats. Dans une étude de quelques 17 000 femmes menée par la Harvard School of Public Health, les chercheurs ont été en mesure de définir un groupe d’aliments qui favorise la fécondité. Consommer plus de gras mono-insaturés (comme l’huile d’olive) et moins de gras trans (comme ceux qu’on retrouve dans de nombreux produits de boulangerie ou dans la restauration rapide) a été l’une des clés de l’augmentation de la fertilité.

Consommez des gras saturés de qualité
Les gras saturés de qualité diminuent le risque de stérilité de 17 % (choisir des sources biologiques telles que le beurre biologique et la viande rouge biologique provenant d’animaux nourris à l’herbe). La consommation des gras saturés dans un régime alimentaire sain est associée à une fécondité plus élevée.

Réduisez la consommation de glucides raffinés et remplacez les glucides raffinés par des aliments riches en fibres.
Manger des aliments riches en fibres (par exemple des graines de chia ou les graines de lin) et à faible indice glycémique, tout en réduisant la consommation de glucides et de sucres raffinés, est un des principes alimentaires qui est essentiel pour accroître la fertilité.

Évitez le soya
Le soya provoque une fausse-couche et l’infertilité chez la souris. Lorsqu’on donne du soya à une souris, elle a des cycles menstruels anormaux, sa fonction ovarienne est altérée et a une hypofertilité. Ayez des habitudes de vie saines.

Arrêtez la cigarette

La cigarette diminue vos chances de concevoir, car le tabac réduit le niveau d’estrogènes, donc vous aurez moins d’années de fertilité. Il fait également vieillir vos ovaires et épuiser vos œufs prématurément, et réduit ainsi votre capacité à tomber enceinte.

La cigarette rend aussi l’ovule plus difficile à pénétrer par les spermatozoïdes et ceux-ci ont plus de difficulté à atteindre l’ovule, car la glaire cervicale est plus consistante chez les fumeuses. Il est démontré que la cigarette endommage la structure et la forme des spermatozoïdes causant l’infertilité. Outre que la cigarette endommage votre col de l’utérus et les trompes de Fallope, le tabagisme augmente aussi le risque de fausse-couche.  

Sachez que les effets du tabac prennent quelques mois à disparaître. C’est la chose LA PLUS IMPORTANTE avant de concevoir.

Attention à l’alcoolBoire plus un verre par jour réduit les chances de tomber enceinte de 50 %.Boire un verre par jour réduit les chances de tomber enceinte de 30 %.Ne buvez pas d’alcool avant la conception.

L’alcool réduit le taux de naissance vivante de 21 % chez les patients de la fécondation in vitro (FIV). Les femmes buvant au moins quatre verres par semaine avaient 16 % moins de chance de donner naissance par rapport à celles qui buvaient moins de quatre verres par semaine. Pour les couples dont les deux partenaires ont bu au moins quatre verres par semaine, les chances de naissance étaient 21 % inférieures par rapport aux couples où les deux buvaient moins de quatre verres par semaine. CONCLUSION : La consommation d’aussi peu que quatre boissons alcoolisées par semaine est associée à une diminution du taux de naissance par FIV.

Il faut trois mois après une soirée d’abus d’alcool pour que le nombre de spermatozoïdes redevienne normal.

Ayez un indice de masse corporelle sain, entre 20 et 25

Calculer son indice de masse corporelle (IMC) permet de chiffrer un excès ou une insuffisance de poids. Le résultat permet de connaître le nombre de livres à perdre ou à gagner pour une santé optimale. Il s’agit toutefois d’un outil incomplet puisqu’il ne tient pas compte de la masse musculaire, de l’ossature et de la répartition des graisses. Un test plus complet serait une analyse de la composition corporelle que vous pouvez faire chez un naturopathe agréé.

Un indice de masse corporelle supérieur à 30 vous positionne dans la catégorie obésité. L’obésité provoque des effets indésirables complexes tels que des changements hormonaux et la résistance à l’insuline. Des preuves considérables suggèrent qu’un effet négatif de l’obésité est le risque de complications maternelles et de fausses-couches. Les obèses sont également plus sujettes à l’infertilité. La méthode la plus importante pour améliorer les performances de reproduction chez les femmes obèses est la perte de poids qui peut être atteinte avec des changements de style de vie et de l’alimentation à l’aide d’un naturopathe. (référence)

Soyez active, faites de l’exercice

L’implantation de l’activité physique augmente les chances de grossesse et tend à diminuer le risque de fausse-couche. De plus, les femmes qui étaient physiquement plus actives étaient plus susceptibles d’avoir un taux d’implantation accrue et une naissance dans les traitements en fécondation in vitro.

Apprenez à bien gérer votre stress

Dans les études menées par Alice Domar, PhD, de l’Institut Mind-Body de Harvard, les femmes qui ont subi un traitement de réduction du stress ont connu des hausses spectaculaires dans leur capacité à tomber enceinte. En fait, même les femmes qui ont déjà été soumises à des traitements de fertilité ont eu de meilleurs résultats lorsque le stress a été maintenu sous contrôle.

L’esprit et le système reproducteur sont étroitement liés; le stress peut dérégler votre glande pituitaire qui est le centre de contrôle des principales hormones de fertilité. Pour le cerveau, il est normal d’empêcher la grossesse lorsque vous êtes sous tension, c’est un moyen naturel de protection; dans toutes les espèces, une femelle qui ne se sent pas en sécurité ne pourra pas concevoir. On sait aussi qu’une tension prolongée peut provoquer des spasmes dans les trompes de Fallope, ce qui empêche l’ovule fécondé de descendre jusqu’à l’utérus. Le stress peut aussi inhiber la production de testostérone chez l’homme, entrainant une baisse de libido. Bref, une bonne gestion de stress est ESSENTIELLE. Trouvez-vous des moyens de libérer votre stress : yoga, natation, marche, respiration, méditation, etc.

Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce que 4 mois de préparation sont de trop avant de concevoir un enfant? Avez-vous d’autres conseils à partager? Changer ses habitudes de vie n’est pas toujours facile à faire seul. N’hésitez pas à demander de l’aide pour des conseils personnalisés auprès d’un naturopathe agréé.

Dominique AbranNaturopathe

Dominique Abran, membre de l’Association des Naturopathes Agréées du Québec (ANAQ), est heureuse de mettre à profit son expérience de naturopathe et de mère afin de vous aider à maintenir et à rétablir votre état de santé, grâce à des moyens naturels. La naturopathie offre une approche globale basée sur une multitude de ressources permettant à l’être humain de retrouver son équilibre et de progresser vers une santé optimale. Visitez son site internet www.manaturopathe.com. Dominique Abran, Naturopathe agréée Clinique Santé du Quartier 1133 St-Joseph Est Montréal H2J 1L5

Source: www.mamanpourlavie.com

Continue reading

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...