L’acide folique (B9) favorise les naissances de jumeaux FIV

Une étude scientifique écossaise vient de paraître dans le Lancet et met en corrélation une haute teneur en vitamine B9 (acide folique) et les naissances gémellaires.

En VO

« Effect of B vitamins and genetics on success of in-vitro fertilisation: prospective cohort study« , P Haggarty, H McCallum, H McBain, K Andrews, S Duthie, G McNeill, A Templeton, N Haites, D Campbell and S Bhattacharya

Petite traduction française

« Il existe un besoin de comprendre ce qui affecte les réussite des FIV et le taux des naissances gémellaires qui en résulte de sorte que le taux de grossesse soit amélioré et les naissances multiples évitées. Notre but était de déterminer le rôle des vitamines du groupe B et de la génétique.

Nous avons mené une étude prospective sur une cohorte de 602 femmes en traitement pour la fertilité. Nous avons établi la prise d’acide folique et de vitamine B12 avec un questionnaire et mesuré leur concentration dans le plasma et dans les globules rouges par analyse radio immune. Nous avons mesuré 5 variantes de gènes liés aux vitamines B chez les femmes qui suivaient le traitement et chez 932 femmes qui avaient conçu naturellement.

La possibilité de naissance gémellaire après FIV augmente avec la concentration de l’acide folique plasmatique (1·52, 1·01-2·28 ; p=0·032) et de l’acide folique globulaire(1·28, 1·00-1·65 ; p=0·039).

Il n’y a aucun rapport entre la concentration d’acide folique et de vitamine B12 et la susceptibilité d’une grossesse réussie.

Les femmes présentant la variante 1298cc de la réductase méthyl-entetra-hydro-folique MTHFR plutôt que la variante aa sont moins susceptibles d’arriver à une naissance vivante après FIV (0·24, 0·08-0·71 ; p=0·003) ou d’avoir déjà mené une grossesse (0·42, 0·21-0·81 ; p=0·008).

L’interprétation de nos résultats suggère que le génotype MTHFR est lié à la capacité d’une femme à produire des embryons sains (éventuellement avec une interaction des gènes liés à la méthylation de l’ADN.)

Parmi les femmes susceptibles d’obtenir une grossesse suite à une FIV réussie, un haut niveau d’acide folique augmente la potentialité de naissance multiple après transfert d’embryon. Les propositions d’augmenter la ration en acide folique du régime britannique pourraient mener à une augmentation des naissances gémellaires après FIV. »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Vous connaissez des personnes qui peuvent être concernées par cet article ? Pensez à le partager !

Recherche utilisée pour trouver cet article :

dose acide folique pour gimeaux, acide folique 5mg grossesse multiple, acide folique jumeaux, p52 gènes des jumeaux, vtamines favoriser naissance jumeaux

Laisser un commentaire