Ayudar a aliviar la endometriosis

La preocupación por la enfermedad 10 % a 15 % las mujeres y es la principal causa de la infertilidad femenina.

Se trata de la migración a diferentes partes del abdomen de las células del endometrio : situado fuera de la cavidad uterina, que seguirá de cerca el dolor que causan el ciclo menstrual y las bolsas de sangre. En los casos graves, las células migran a los riñones : la sangre no puede fluir a través de medios naturales, bolsillo, se creará. La cirugía será inevitable.

Existen varias hipótesis sobre el origen de la endometriosis

  • trop d’œstrogènes,
  • trop de stress,
  • des carences alimentaires (ou une mauvaise qualité des nutriments choisis),
  • un flux mensuel rétrograde vers les trompes,
  • une faiblesse pelvienne rendant vulnérables aux infections comme la candidose…
  • l’addition de plusieurs de ces facteurs ?

Selon la médecine traditionnelle chinoise, elle serait provoquée par un blocage, une stagnation du flux d’énergie dans le corps… liée au méridien de la vessie.

L’acupuncture (ou les techniques d’acupressing – shiatsu ou réflexologie) pourrait donc aider à améliorer la situation.

De même l’urinothérapie pourrait “réinitialiser le compteur biologique”. Cette thérapie demande cependant quelques précautions de mise en œuvre, de préférence en passant par la voie homéopathique de l’iso thérapie

Enfin les tenants du décodage biologique, qui ont le mérite de rechercher les causes psychosomatiques des maladies même si leur mode opératoire peut laisser songeur voire dubitatif, suppute que l’utérus, lieu de construction de la maternité, est le domaine de la femme. Dans le cas d’endométriose, la “nid”, la maison est ailleurs : en serait la cause un problème de territoire (avec le mari, la mère, une personne jouant symboliquement ces rôles…)

Quelques mesures d’hygiène de vie et nutritionnelles peuvent être préconisées. Une étude scientifique publiée en mars 2010 sans Human Reproduction semble établir d’ailleurs un lien entre la qualité des lipides ingérés et le risque de développer de l’endométriose.

Stratégies d’hygiène de vie

Equilibrer le niveau d’œstrogènes avec

  1. plus de fibres
  2. des aliments amers pour aider les intestins (achicoria, radicchio, col, chou-fleurs, broco, nabos… )
  3. moins de graisses saturées, viandes, lácteo
  4. moins de sucre, chocolat, caféine, alcohol,
  5. plus d’aliments riches en phyto-œstrogènes (alfafa, perejil, légumes secs, fenouil) qui vont « berner » les capteurs physiologiques de l’œstrogène en occupant la place.

Tous ces aliments aident les reins à évacuer les œstrogènes…

Réduire les inflammations par

  1. manger des fruits riches en vit C et bio flavonoïdes (pulpe et peau interne des agrumes), raisins avec la beau, bahías
  2. prendre quotidiennement des compléments en vit et minéraux : A-C-E zinc, magnésium et sélénium
  3. prendre quotidiennement de l’AGE oméga 3 et de l’huile d’onagre (3 a 6 capsules/jour d’onagre, çà régularise aussi les œstrogènes !)
  4. éviter les huiles hydrogénées y compris dans la margarine.
  5. une activité physique régulière mais pas fatigante pendant les règles.

Ces éléments sont les mêmes que ceux préconisés en PMA…

(Source principale : Zita West)

Sitios útiles

Vous souffrez d’endométriose ? Una pregunta, reacción, testimonio : vous avez la parole ci-dessous !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Usted conoce a alguien que puede verse afectada por este artículo ? Recuerde que debe compartir !

Recherche utilisée pour trouver cet article :

endometriose comment avoir un bebe, poche de sang endométriose

2 Comments:

  1. ¡Hola,
    J ai 23 ans et aujourd’hui je suis désespérée
    J ai toujours eu des règles extrêmement douloureuses avec 3-4 jours par mois de répit
    Mais voila du jour au lendemain, la douleur ne s est jamais arrêtée
    Au moment où je vous parle, cela fait exactement 2 ans que je soufre non stop 7/7jrs 24/24h. Je suis épuisée, je suis sous luthenil en continu, ça va faire 1 an que je le prends et rien du tout
    Les douleurs sont les mêmes, les médecins ne peuvent pas aller plus loin dans leur diagnostic parce que je suis encore vierge. J ai fait des irm, échographies, pour me dire qu ils ne sont pas sur mais qu il y a une suspicion d endométriose. Moi j en suis persuadée, j en ai malheureusement tous les symptômes
    Douleurs aux intestins, douleurs pour uriner, et surtout ce qui me gâche la vie, cette horrible douleur au bas ventre qui ne s arrête jamais
    Je ne sais plus quoi faire ni a qui m adresser. Mon médecin m a dit que la seule solution serait la morphine mais je ne veux pas en arriver la, je veux que l on me guérisse ou que l on me soulage.

    J ai besoin de votre aide, ce n est pas une vie

    Gracias

    • ¡Hola,
      Vous avez des indications générales dans cet article qui peuvent déjà vous aider.
      Je vous propose de passer en privé via le formulaire de contact disponible sur la page “acerca de”.
      Cordialmente, Fabienne

Deja un comentario