Chapelles, menhirs et fontaines de dévotion contre la stérilité

Qui ne connaît pas une fontaine près de chez soi, ou du berceau de sa famille, une source renommée pour ses vertus thérapeutiques ?

Les Hauts Lieux de guérison

Personnellement, j’en connais une réputée pour les maux des yeux et de la tête, à Verlinghem, dans un village du Ferrain à quelques kilomètres de ma maison d’enfance et une autre au sud de Lille dont l’eau est souveraine pour la peau et les brûlures (y compris occasionnées par la radiothérapie.) Et depuis 10 ans que j’habite la Brie, j’en connais aussi quelques unes.

Souvent patronnée par la Vierge ou par un Saint local des premiers temps de l’Eglise, ces sources sont souvent toujours entretenues et bénies en grande pompe à l’occasion du pèlerinage annuel. La date du pèlerinage coïncide d’ailleurs généralement avec l’apogée de leur efficacité. Leurs vertus se transmettent oralement ainsi que leur localisation. Leur recensement, probablement opéré, n’est pas accessible au public facilement et il faut « aller à la pêche » dans différents livres pour avoir des chances d’en localiser une inconnue.

Fréquemment hors du village, elles sont alors accompagnées d’une chapelle consacrée où le pèlerinage se dirige, parfois en négligeant complètement la fontaine voisine.

Si leurs propriétés ne sont pas reconnues officiellement, elles sont cependant le pendant spirituel des sources thermales aux vertus cataloguées souvent dans des domaines analogues.

Dans la lignée des cultes païens, aux sources et fontaines, il faut ajouter les pierres dressées ou remarquables, et les pratiques qui les accompagnent. Tous forment des « Hauts Lieux« , appellation que les sourciers modernes rebaptisés « géobiologues » donnent aux endroits où l’Esprit a un jour soufflé.

Répertoire régional

Au moment où les vacances se préparent, voici un répertoire régional de ces lieux dédiés à remédier à la stérilité. Cette sélection est opérée principalement depuis le livre Pierres et eaux de Arz Bro Maoneo chez Guy Trédaniel Editeur. Elle n’a malheureusement pas la prétention d’être exhaustive : la source que je cite en introduction en est absente.

Si vous avez l’occasion de vous rendre sur l’un des endroits cités, pensez à adresser une photo pour l’illustration de cet article ! Et de me communiquer des lieux qui auraient échappé à cet inventaire.

Quand une fontaine de village est aujourd’hui tarie, la raison est parfois très simple : la compagnie des eaux qui approvisionne en eau courante les maisons a pu demander à ce que l’eau soit coupée pour avoir le monopole de la distribution…

Une illustration musicale pour lire cet article ? (source)

Départements

1 2 3 4 13 16 18 22 23 24 26 28 29
33 36 40 44 45 46 51 54 56 57 58 61 63
64 65 69 71 72 73 75 77 79 83 85 86 91

Ain 01

Lavours, 26 km N.O. Aix les Bains

Le « Lit du Roi » est un sarcophage où les femmes qui veulent être fécondes viennent de nuit se frotter le ventre nu sur les parois puis s’y coucher. Elles rentrent ensuite rejoindre leur mari et faire l’enfant désiré.

 

Aisne 02

Liesse

Notre Dame de Liesse est une Vierge noire qui est arrivée avec les croisés sur le territoire. Vénérée par Louis XIII et Anne d’Autriche toujours sans enfant, elle recueille le vœu royal que la France sera consacrée à la Vierge si un enfant né au couple stérile : ce sera Louis XIV qui viendra en 1652 remercier la Vierge de la faveur accordée à sa mère.

 

Allier 03

Bourbon l’Archambaud, 23 km O Moulins

L’usage veut que les femmes craignant d’être stérile aillent racler la pierre de la statue de Saint Grelichon (ou Greluchon) dans la rue du même nom et boivent le mélange de cette poussière et du vin blanc. La statue a été déposée pour être abritée dans le musée du Vieux Bourbon.

 

Alpes de Hautes Provence 04

Gréoux les Bains 15 km SE Manosque

Un temple à la déesse de la fertilité Hécate se serait trouvé à l’emplacement de l’actuelle Chapelle Notre Dame des Œufs : la coutume veut toujours que l’on y apporte des œufs. A proximité, dans le parc de l’établissement thermal, une source chaude et sulfureuse, patronnée par les Nymphes de Gréoux, soigne les rhumatismes et les voies respiratoires (comme dans l’article « allez en cure soigner votre stérilité »)

Saint Geniez 14 km N.E. Sisteron

La chapelle Notre Dame de Dromon, située à 4 km S.E de St Geniez, abrite dans la crypte une roche visitée par les femmes en mal d’enfant, surtout lors du pèlerinage du deuxième dimanche de juillet. La fontaine du Corbeau se trouve tout près dans une cavité naturelle.

 

Bouches du Rhône 13

Aix en Provence 30 km N Marseille

Au pied de la colline, il y a des sources d’eaux chaudes dédiées au dieu Borbonus où les femmes venaient se baigner pour être fécondes. Le rituel voulait que le bain soit quotidien trente jours consécutifs, qu’il dure le temps d’une clepsydre (horloge à eau mesurant en général des durées de 5 à 10 minutes.) En plus un petit animal immolé était offert.

Saintes Maries de la Mer 40 km S Arles

L’eau du puits de l’église Notre Dame de la Barque dans la crypte de laquelle on peut voir la vierge noire Sara, patronne des tsiganes, a la réputation de guérir les maux d’yeux et de donner la fécondité aux femmes.

 

Charente 16

St Laurent en Charentes

Ici aussi une fontaine de dévotion apporte la fécondité.

 

Cher 18

Parassy, 4 km N.O. Les Aix d’Angillon 24 km N.E. Bourges

A la fontaine de Michavant, les femmes stériles vont en pèlerinage et y laissent quelques piécettes, jetées l’eau ou cachées dans les taillis alentours.

Saint Georges sur Moulon, 19 km S La Chapelle d’Angillon

Les femmes stériles allaient à la Pierre-à-la-femme.

Sainte Montaine, 50 km N Bourges 9 km O Aubigny sur Nère

A la fontaine bouillonnante et sacrée les femmes allaient boire pour être fécondes et ramenaient chez elles des cailloux récoltés sur les lieux. Le pèlerinage se déroule le lundi de Pentecôte.

Pour y accéder : prendre depuis le bourg par la D13 la direction de Pierrefitte. A 800 m, prendre la petite route qui conduit à 400 m de la fontaine.

 

Côtes d’Armor 22

Pleumeur-Bodou, 9 km N.E. Lannion

A côté de la chapelle Saint Samson, se trouvent un menhir christianisé (sur lequel il faut se frotter) et une fontaine qui apportent la fécondité.

 

Creuse 23

Saint Priest la Feuille, 30 km O Guéret

Au dolmen de Cressat, il suffirait aux femmes stériles de s’assoir sous le dolmen de « la pierre folle, » à l’extérieur du village, pour avoir des enfants.

 

Dordogne 24

Neuvic sur l’Isle

La Veyssière est un village où les sources sont nombreuses mais seule l’une d’elles a des propriétés thérapeutiques nombreuses, les autres étant inefficaces : pour ne pas confondre mieux vaut demander aux gens du pays. Située en plein Périgord blanc, sa commune de rattachement, Neuvic sur l’Isle, est en zone touristique.

 

Drôme 26

Saint-Germain d’Hauterives

La fontaine de Bonne Combe est adossée à la chapelle du même nom. C’est un pèlerinage majeur du diocèse de Valence depuis le XIIème siècle. Elle est réputée soigner les yeux et les infections urinaires : à tester pour la sphère génitale ? Un détour possible après la visite du palais du facteur Cheval…

Marsanne (14 km N Montélimar)

La chapelle Notre Dame de Fresneau ou des Bois se dresse à l’emplacement d’un ancien sanctuaire d’une déesse celte de la fécondité. La source est polyvalente.

 

Eure 28

Chartres

La cathédrale de Chartres a christianisé un lieu de culte précédent. Un réseau de veines d’eau important et serré parcourt l’éperon rocheux de son sous-sol. Le puits des Saints Lieux Forts, profond d’environ 33 mètres, se trouve depuis 1020 dans sa crypte. Auparavant à l’extérieur de l’église, il voisinait avec un autel et le dolmen. Jusqu’en 1654, les Dames des Saints Lieux Forts soignaient les malades (d’érysipèle et mal des ardents) tandis que les femmes stériles couchaient pendant neuf jours dans l’église souterraine.

 

Finistère 29

Berrien, 27 km Sud Morlaix

Le menhir dit de Kerampeulven est fréquenté par les femmes stériles qui venaient s’y frotter le ventre pour avoir des enfants. Il aurait été associé à une source aujourd’hui détournée.

Collorec, 30 km ENE Châteaulin

Dans ce village se trouve la chapelle de Sainte Marguerite : les femmes stériles viennent la visiter et se frottent le nombril dénudé contre sa statue. Le pardon a toujours lieu le 3ème dimanche de juillet.

Edern, 17 km ENE

Les femmes qui veulent être fécondes (ou qui veulent favoriser la lactation) se rendent à la source de la chapelle Notre Dame de Trégurdun : avant de s’asperger ventre et seins de l’eau, les femmes jettent trois épingles dans la source en se signant à chaque fois.

Locronan

La jument de pierre (Ar Gazeg ven) est une pierre druidique qui est visitée par les femmes stériles car elle passe pour accorder la maternité. Ce rocher comporte une cavité allongée à bords relevés de chaque côté formant une vulve géante. De ce siège « chaise de Ronan » (saint tutélaire de la ville), la vue s’étant sur toute la baie, pour peu que les environs aient été bien débroussaillés. Le circuit du pardon de la grande Troménie (tous les six ans 1995-2001-2007’) s’y arrête. Cette Troménie (grande ou l’annuelle petite) est un reste des temps druidiques où une lointaine cérémonie consistait en un tour de menhir en menhir du bois sacré des druides le « néméton. » Autrefois les femmes venaient y dormir trois nuits de suite couchées sur cette pierre pour concevoir un enfant. Les jeunes mariés y passaient aussi leurs premières nuits de mariage et se frottaient nus contre elle. Le jour de la Grande Troménie, des femmes s’assoient encore un moment sur la jument de pierre pour être fécondées et protégées des maladies féminines. (son action n’a pas été efficace sur le premier registre avec moi !)

Plouarzel (20 km O Brest)

Le menhir de Kerloas (ou de Kervéatou) est haut de 9,5 m. Sur ses deux petites faces se trouvent deux bosses opposées à environ 1 m du sol : les jeunes époux devaient s’y frotter les parties adéquates pour concevoir un garçon.

 

Gironde 33

Bagnières de Luchon

Au bourg d’Oueil, les femmes en mal d’enfant venaient embrasser la pierre.

Lussac, 13 km NE Libourne

La fontaine de l’Ermitage de Picampeau, dans le bois de Saint Emilion aurait des vertus pour les rhumatisants et la stérilité féminine.

 

Indre 36

Chabris (33 km O Vierzon)

Saint Phallier (dont la statue est située dans la crypte de l’église) est invoqué pour remédier aux déficiences viriles et aux maladies de langueur des enfants. Les demandeurs font brûler un cierge au saint et en ramènent les restes chez eux qu’ils placent à la tête du lit.

Gargilesse-Dampierre (12 km SE Argenton sur Creuse)

Le patron de la commune Saint Greluchon (ou Guerluchon) a une statue en bois : les femmes stériles allaient râper et gratter le membre viril du Saint pour en extraire une décoction fertilisante à boire’

Reboursin (35 km NNE)

L’eau de la fontaine Saint Greluchon (encore lui !) est réputée contre la stérilité. Les fiancés venaient en pèlerinage boire l’eau et demander une progéniture nombreuse.

 

Landes 40

Dax

La Pierre Longue est un pierre de fécondité où les femmes venaient jadis se frotter.

Saint Vincent de Paul (9 km NE Dax)

A quelques kilomètres de ce village qui a pris le nom de son enfant le plus célèbre, se trouve Notre Dame de Buglose sainte patronne des Landes de Gascogne. Haut lieu cultuel ancestral, de nombreux miracles sont attestés pour divers maux dont la stérilité. Les pèlerins doivent faire une neuvaine, boire ou baigner la partie malade à la source qui jaillit là où la statue de la Vierge aurait été retrouvée enfouie dans le marais après les Guerres de Religion. Faire dire une messe fait également partie des conventions actuelles. Le pèlerinage se déroule le 15 août et le 8 septembre, la fréquentation est continue.

 

Loire Atlantique 44

Casson (6 km SE Nort sur Erdre)

Au village de Saint Anne près de la Fresnaye une fontaine voisinait avec une chapelle (depuis transférée au bourg). Une neuvaine précédait le pèlerinage du 26 juillet mais des pèlerinages secondaires se déroulaient le premier dimanche de chaque mois. L’eau de cette fontaine était utilisée pour différents maux dont la stérilité.

 

Loiret 45

Cléry Saint André

La basilique Notre Dame de Cléry abrite une vierge noire qui donna à la France un héritier sous le règne de Louis XI.

Ingrannes 30 km ENE Orléans

La fontaine Saint Hue (ou Hugues) est réputée pour guérir des fièvres et de la stérilité.

Jouy le Potier (20 km SSO Orléans)

La fontaine de Sainte Corneille (patronne de Sologne) avait plusieurs propriétés : les mères y trempaient les vêtements des enfants faibles ou se rongeant les ongles, les couples en mal d’enfants s’y baignaient nus après le coucher du soleil pour concevoir. De nos jours, une simple aspersion du ventre ou l’ingestion d’un peu d’eau a remplacé ce bain nocturne.

Ménestreau en Villette (28 km SSE Orléans)

Du plâtre provenant de la statue de Saint Guerluchon placée au-dessus de la source du même nom était délayé dans l’eau de la fontaine et bue par les ménages stériles.

 

Lot 46

Rocamadour

Ici c’est le roc entier qui est sacré. Le culte marial s’y déroule depuis le XIIème siècle et y vénère une Vierge Noire dans une chapelle adossée au roc (les Vierges Noires sont souvent d’anciennes déesses mères rebaptisées… ) De plus le pèlerin montera l’escalier au petit matin en disant le chapelet, et souvent même à genoux, avant de repartir avec la médaille (dont j’ai oublié le nom particulier.) Nul doute que ce sanctuaire chrétien ait pris la succession d’un Haut-Lieu plus ancien dédié à la fécondité.

 

Marne 51

L’Epine (6,5 km E Châlons en Champagne)

Celui qui a vu la basilique Notre Dame de l’Epine se souvient de l’incongruité de ce chef d’œuvre gothique, pareil à une cathédrale comme sa voisine rémoise, perdu dans la campagne le long d’une ancienne voie romaine dans un village de 700 habitants.  Situé sur un chemin de St Jacques de Compostelle, la basilique est classée au patrimoine universel de l’Unesco.

Le « puits de l’Œuvre » dans le transept gauche donne une eau réputée pour la fécondité. Un seau plein (cadenassé) avec quelques gobelets plastiques vous y attend… Le cahier des intentions de prière vous permettra de laisser une trace et de constater que la Vierge est généreuse.

 

Meurthe et Moselle 54

Saxon-Sion (22 km N Mirecourt)

La chapelle Notre Dame de Sion sur la colline de Vaudémont est un haut lieu religieux en premier voué à Wotan (Odin) et Rosmertha la déesse de la fertilité.

 

Morbihan 56

Bieuzy (15 km SO Pontivy)

La source Saint Gildas se trouve près de la chapelle du même nom, adossée à une falaise près du Blavet, par la route de Saint Nicolas des Eaux. Les ablutions féminines avaient pour but de protéger des maladies féminines et d’aider à la conception. Le pardon a toujours lieu le lundi de Pentecôte.

Carnac

Des multiples pierres, fontaines et alignements de Carnac, certains avaient peut-être des vertus qui nous intéresse’ mais seul est visité par les femmes stériles le menhir « le géant de Kerdef » au NO du Menec, qui se dresse avec un autre menhir plus petit dans une pâture à 450 m de la D781 entre Carnac et Plouharnel.

Guern (10 km SO Pontivy)

La fontaine Notre Dame de Quelven est encastrée dans le mur d’enceinte de la chapelle du même nom à 300 m de cette chapelle, au village de Quelven situé à 4 km l’est de Guern.

Ploemel (6 km O Auray)

A l’ouest de Ploemel, entre Saint Laurent et Kermelgan, se trouvent deux menhirs près d’une fontaine : les femmes stériles venaient se frotter contre l’un des deux avant de se baigner dans le bassin attenant à la fontaine. (le géobiologue vous expliquerait que la femme se déchargeait des énergies sur le menhir avant de faire le plein d’énergie positive dans la fontaine’ vous reporter à l’article sur le tellurisme)

Questembert (38 km O Redon)

Ici encore une chapelle et une fontaine s’associent dans la lutte contre la stérilité : au village de Bréhardec, sur la route de Questembert à Péaule, la fontaine de la chapelle Notre Dame de l’O vient au secours des femmes en mal d’enfant.

 

Moselle 57

Abreschwiller (24 km SE Sarrebourg)

Dans la grotte de Saint Léon, une source jaillissait. Aujourd’hui tarie, les époux privés d’enfants continuent à fréquenter cette grotte profonde.

 

Nièvre 58

Lanty (47 km SO Autun)

Les femmes pratiquaient une aspersion de leur poitrine avec l’eau de la fontaine pour être fécondes.

Onlay (20 km S de Château-Chinon)

La fontaine de la Bonne Dame se trouve dans les bois à la sortie du bourg. Réputée contre la stérilité des femmes, celles-ci s’aspergeaient ventre et seins après s’être signées et avant de se rendre à l’église paroissiale.

 

Orne 61

Montmerrei (11,5 km NO Sées)

Les femmes stériles venaient se frotter le ventre contre le dolmen de la Pierre Tournoir. A noter que le jeudi de l’Ascension se déroule un pèlerinage à Notre Dame de Liesse.

 

Puy de Dôme 63

Châteldon (21 km S Vichy)

Une source radioactive non exploitée par le thermalisme est réputée contre la stérilité.

Clermont-Ferrand

Dans la crypte de Notre Dame du Port, sous le regard d’une Vierge Noire, se trouve le puits miraculeux très ancien, car la basilique fût bâtie sur un lieu cultuel druidique. De nombreuses guérisons s’y déroulent toujours.

Gerzat (10 km N Clermont-Ferrand)

Pour la guérison de nombreuses maladies, les croyants se rendaient en procession aux fêtes de Notre Dame en septembre. La pratique demandait à se baigner avant le lever du soleil.

Orcival (18 km N Le Mont Dore)

Un menhir sert de pilier dans l’église : les femmes stériles venaient s’y frotter le ventre nu. Une source miraculeuse jaillissait jadis dans le fond du narthex ce qui confirme l’ancienneté du lieu druidique.

 

Pyrénées Atlantiques 64

Lestelle Bétharram (25 km SE Pau)

La fontaine Notre Dame au bord du Gave est fréquenté de longue date pour la guérison de toutes les maladies. L’usage veut que les demandeurs boivent de cette eau miraculeuse aux pèlerinages du 23 juin et du 8 septembre.

 

Hautes Pyrénées 65

Lourdes

La grotte de Massabielle au bord du Gave a été dotée d’une source miraculeuse lors de l’apparition de la Vierge. Sa réputation n’est plus à faire.

 

Rhône 69

Monsols (42 km SO Mâcon)

A l’ouest de Monsols, sur le mont Saint Rigaud se trouve une fontaine où les femmes offraient des croix de bois à la fontaine pour être fécondes. Cette eau est aussi réputées pour toutes sortes de maladies.

 

Saône et Loire 71

Flacé les Mâcon (Banlieue nord de Mâcon)

Près du ruisseau de l’Abîme se trouve la chapelle de Sainte Eulalie (ou Ylie), qui est aussi vénérée dans l’église paroissiale.

Les jeunes filles et les femmes y viennent en pèlerinage pour tout ce qui concerne la conception et la naissance (en particulier le jour de la foire du 20 mai et le lundi de Pâques.) Les jeunes filles y viennent pour obtenir leur règles ou un époux, et les femmes pour faire revenir les règles ou avoir des enfants. Les jeunes filles font bénir des rubans (blancs si elles ont trop de sangs, rouges si elles n’en ont pas assez) qu’elles attachent ensuite à la taille pour rentrer chez elles.

Jalogny (23 km NO Mâcon, 3 km SO Cluny)

La fontaine Saint Nizier en lisière des bois de Vaux, près des ruines d’une ancienne chapelle, est fréquentée par les communiants, les fiancés et les jeunes mariés. Le fait de planter des croix de bois et d’y laisser des pièces de monnaie correspondrait à un ancien culte de fécondité. Les eaux de cette fontaines sont aussi recherchées pour la guérison des fièvres et des maladies nerveuses.

Mesvres (14 km S Autun)

La fontaine Notre Dame de la Certenue se trouve près du sommet de la montagne de la Certenue, ancien lieu de culte druidique, non loin d’une ancienne chapelle dédiée à la Vierge et fréquentée toute l’année. Le pèlerinage se tient habituellement à la Pentecôte (y passer la nuit du dimanche au lundi) pour les enfants nouées, à la parole en retard, les fièvres et la stérilité. Le lundi de Pentecôte jusque midi, les pèlerins boivent l’eau, font leurs ablutions et des provisions d’eau de la source. Il est aussi possible de faire une neuvaine pour une intention particulière en buvant l’eau de cette source pendant neuf jours : en cas de réussite, un voyage sur place s’impose. A noter que cette montagne est située à proximité du Mont Beuvray, site de l’ancienne Bibracte de la Guerre des Gaules.

Saint Emiland (14 km ESE Autun)

La fontaine de Saint Emiland est dans le bois du même nom, pas très loin de la grande voie romaine Via Agrippa. Lors du pèlerinage (le samedi suivant le 24 juin), l’eau de la fontaine et des linges sont bénis pour les malades pour la guérison de toutes les maladies, et principalement les affections de la vue, des douleurs, de la stérilité et la délivrance des femmes enceintes.

Saint Laurent les Mâcon

Là se dresse une Pierre Levée où les femmes se rendaient la nuit, se dénudaient jusqu’à la ceinture et se frottaient ventre et seins contre la pierre pour avoir des enfants et du lait pour les nourrir.

Saint Sernin du Bois (7 km N Le Creusot)

Au hameau de Gamey se trouve une chapelle Saints Gervais et Protais et une fontaine Saint Plotot (Protais). Dans la chapelle, la statue de Saint Plotot est invoquée pour les enfants noués et celle de Saint Freluchot, aux cheveux frisés, par les femmes infécondes qui déposent une piécette en offrande et boivent l’eau de la fontaine.

Tournus (25 km N Mâcon)

Dans l’église souterraine de l’abbaye de Tournus, soit dans la crypte de l’église Saint Philibert, le puits Saint Valérien est connu pour la guérison des fièvres et diverses maladies, lors du pèlerinage de la Saint Valérien du 15 septembre. Mais le culte des reliques dudit Saint, fait venir aussi les pèlerins dans la crypte le 20 août pour avoir des enfants, et si possible frisés ce qui le rattache au culte du dieu celte Belenus.

 

Sarthe 72

Le Mans

La cathédrale Saint Julien est bâtie adossée à un menhir « Caillou de Gargantua, Pierre Fiche, Pierre des Païens, Pierre de Sang ou Pierre au Lait » : les femmes venaient s’y frotter pour être fécondes. De nos jours, les plus pudiques se contentent de passer leur doigt dans la cupule creusée dans le menhir. Jadis une fontaine se trouvait devant lui.

 

Savoie 73

 

Saint Martin de Belleville (20 km S Moutiers)

 

 

La Fontaine de Vie est près de la chapelle Notre Dame de Vie dans la haute vallée du Doron, dans la Tarentaise. Cette fontaine coule dans un ancien sarcophage utilisé comme une auge et était surmontée dans le mur de soutènement d’une statue de déesse-mère, statue qui se trouve maintenant adossée au mur ouest de la chapelle.

Ce lieu était visité dans deux buts distincts. Tout d’abord, c’est un lieu de culte pour obtenir la fertilité et la santé : les femmes immergent un linge et se lavent yeux, visage et poitrine, principalement lors du pèlerinage du 8 septembre. Des offrandes sont effectuées (monnaies, bijoux, nourriture, animaux vivants ensuite vendus aux enchères.) L’autre destination du lieu est celle d’un « sanctuaire de répit » : la célébration d’un office permettaient de rappeler les enfants morts-nés à la vie le temps d’être baptisés (et donc d’échapper aux Limbes pour accéder aux Paradis.)

 

Seine 75

Paris

La source située à l’extérieur de l’église Saint Julien le Pauvre était réputée miraculeuse et était vendue au profit de l’église.

 

Seine et Marne 77

Crouy sur Ourcq (25 km N Meaux)

Sous la chapelle Notre Dame du Chêne se trouve une source dont l’eau aurait des vertus curatives diverses.

Saint Fiacre en Brie (8 km ESE Meaux)

Ici le patron des jardiniers vécut et est toujours honoré dans la chapelle à son nom près de la fontaine : le linge des malades y est trempé et son eau est réputée pour la fécondité. Le pèlerinage se déroule le dimanche suivant le 30 août et la procession se rend à la fontaine l’après-midi.

 

Deux Sèvres 79

Amuré (16 km SO Niort, près de Mauzé sur le Mignon)

Les Pierres proches d’une fontaine sacrée ont longtemps été l’objet d’un culte : jeter des pièces de monnaie rendait les femmes fécondes.

Pamproux (34 km SO Poitiers)

La Source de la Roche Ruffin, à l’est du bourg, au village du même nom, sourd au fond d’une grotte et voyait des pratiques de fécondité s’y déroulaient. Pour trouver ce site, il faut se fier aux circuits de randonnées.

 

Var 83

Saint Maximim la Sainte Baume (40 km O Aix en Provence)

La légende rapporte que Sainte Marie Madeleine passa 33 ans dans cette grotte à 946 m d’altitude, nommée aussi l’Antre Pleureur à cause de l’eau qui y suinte.

Le pèlerinage annuel s’y déroule le 22 juillet et les femmes s’y rendent pour être fécondes et les jeunes filles pour trouver à marier dans l’année.

Varages (34 km NNO Brignoles)

Saint Foutin (rebaptisé Saint Pothin) et son phallus guérissait des maladies honteuses et fécondait les femmes.

 

Vendée 85

Ile d’Yeu

Au sud de l’île se trouve près de la chapelle Notre Dame de la Meule la fontaine de la Meule. L’eau était recherchée pour la fécondité et aussi contre d’autres maladies oubliées depuis.

La Génétouze (8 km NO La Roche sur Yon)

La fontaine et la chapelle Sainte Radegonde sont près de la Serrie : les eaux de la source sont recherchées contre la stérilité et les convulsions. L’accès se fait par la route du Poiré sur Vie à 1500 m du bourg.

 

Vienne 86

Saulgé (6 km S Montmorillon)

Les femmes stériles viennent contempler et prier la tête de Saint Birotin (également nommé saint Sylvain) sculptée et scellée dans le mur d’une ferme du village de la Macherie au sud de Saulgé. Elles déposent ensuite une pièce sur le sol.

Roussac (15 km ESE Bellac)

Exceptionnelle, la fontaine Saint martial : les femmes s’y lavaient pour ne PAS avoir d’enfants ! C’est donc une fontaine de stérilité

 

Essonne 91

Chalou Moulineux (18 km SO Etampes)

La fontaine Sainte Apolline aux sources de la Chalouette est un lieu sacré ancestral fréquenté pour la fertilité de la terre et la fécondité des femmes.

Le Val Saint Germain (9 km NE Dourdan)

Sainte Julienne est invoquée dans l’église pour préserver des maladies contagieuses et donner des enfants aux femmes stériles : pour cette demande, il faut passer sous un portique supportant le buste reliquaire. La sainte favorise aussi les accouchements et l’arrivée de la pluie en cas de sècheresse. Jadis lors de la procession de Pentecôte la chasse était apportée jusqu’à la fontaine sans que la foule s’y attardât.

 

En conclusion

En tant que naturopathe et fille de sourcier, j’espère que vous ferez une belle randonnée en pleine nature jusqu’à l’un de ces Hauts Lieux. Personnellement, j’adore aller à la rencontre de ces lieux particuliers avec mon époux, ma carte IGN, ma boussole, mon pique-nique et les outils de sourcier de Papa.

J’attends de vos nouvelles sous l’article dans « vous avez la parole » 

  • Connaissez-vous un autre lieu dédié à la fécondité ? En France ou ailleurs…
  • Attendez-vous ou avez-vous eu un bébé après avoir visité l’un de ces lieux ?
  • Avez-vous une belle photo pour compléter l’illustration de cet article ?

Quelques liens utiles :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Vous connaissez des personnes qui peuvent être concernées par cet article ? Pensez à le partager !

Recherche utilisée pour trouver cet article :

saint miraculeux face à l infertilité, source miraculeuse nievre croix en bois avec statuette, fontaine culte en foret dans la nievre, site en bretagne miracle pour tomber enceinte, vertu fontaine locronan, lieux de culte et pèlerinage pour etre enceinte en limousin, mont saint rigaud miracle, route des menhirs compostelle drome, saint breton pour avoir des enfants, saint nicolas et pierre de fertilite

13 commentaires

  1. Ping :Prières pour avoir un enfant

  2. Ping :Préparez vos vacances fertiles !

  3. Ping :Bonnes vacances pour l’été 2014

  4. bonjour
    comme vous je parcours la France et surtout la bretagne de fontaines miraculeuses en chapelles et lieux sacres et en fevrier 2013 je me suis frottee a la pierre de fertilite de camlez pres de la chapelle saint nicolas dans les cotes d armor; et 4 mois plus tard je tombais enceinte a 43 ans

  5. bonjour je voudrez que vous me renseignier car j arrive pa a tomber enceinte méme avec des traitements pouvez vous m’aider mercie

  6. Bonsoir,
    Moi j’ai fait était à la source miraculeuse de la chapelle Notre dame des neiges à Gourdon dans le lot. La source passe sous la chapelle, juste devant la nef. Alors par contre pour la boire, il faut se faire violence car elle donne pas envie (trouble et beaucoup de dépot). Mais je suis tombée enceinte moins de 2 mois après.
    Je ne sais si elle a vraiment fonctionné car j’ai aussi fait un week end la source de Lourdes, et nous avions aussi été priés la vierge noire à Rocamadour. Laquelle nous a fait grâce de cet grossesse, je ne le saurais jamais, mais en essayant d’avoir un petit frère ou une petite soeur, j’ai fait remplir une bouteille dernièrement à Gourdon et nous sommes allés de nouveau à Lourdes 🙂

  7. saint cunégonde reine de bavière épousait le roi Henri de bavière a la mort de sons mari elle se retira dans un monastère et fabriquait des potion pour la fertilité pour fame stérile. pour avoir des bébé quelle est la recette de la saint reine cunégonde . merci de me répondre . j’attend de vos nouvelle.

Laisser un commentaire