Billings, symptothermie : les méthodes naturelles de suivi de la fertilité

Cet article est basé sur les informations disponibles sur le site du Centre Billings de France, sur les pages en français du siège australien, et pour la méthode symptothermique sur Cler-méthodes-naturelles, Symptotherm en Suisse et Serena au Canada.

La méthode de planification naturelle des naissances est une méthode simple à mettre en œuvre et gratuite ; elle requiert juste d’observer chaque jour l’évolution de son corps.
Il s’agit d’auto-observation quotidienne pour programmer les rapports selon le désir ou le refus de grossesse.
Elle est utilisable par toute femme non ménopausée, même en péri-ménopause ou allaitante, qu’elle ait des cycles réguliers ou irréguliers.

L’évolution du cycle menstruel passe pour chaque femme en âge fertile par différentes phases :

  1. les règles
  2. une période stérile après les règles, parfois inexistante chez les femmes qui ont des cycles courts (<25 jours)
  3. une période féconde avant l’ovulation (3 à 10 jours)
  4. l’ovulation (1 journée)
  5. une période féconde après l’ovulation (1 journée)
  6. une période stérile pendant la phase lutéale où l’œuf est censé s’implanter (systématiquement d’environ 14 jours)
  7. les règles qui terminent le cycle et en ouvre un nouveau.

Ces phases sont commandées par les hormones qui vont induire certains changements dans l’humeur et dans le corps, au niveau du col de l’utérus, de la glaire, de la vulve et de la température basale.

L’observation de la glaire et de la vulve est à la base de la méthode Billings, aisée et efficace chez la plupart des femmes.

La méthode sympto-thermique dite aussi méthode à « indices combinés » développe des indicateurs complémentaires pour aider les femmes chez lesquelles l’observation de la glaire ne suffit pas à acquérir une certitude. Elle permet également de vérifier s’il y a possibilité de début de grossesse ou carence en progestérone.

A la glaire, la femme va ajouter la prise quotidienne de température et éventuellement la position du col (une hygiène stricte des mains limitera les risques d’infection…) En fait, elle effectuera l’observation d’autant de paramètres que nécessaires pour connaître la phase exacte du cycle, et pas un de plus.

Une étude des derniers cycles va enfin aider à connaître la date habituelle d’ovulation pour les femmes aux cycles réguliers.

Ces méthodes sont utilisées par les gynécologues pour déterminer si l’ovulation a bien lieu dans le bilan initial de fertilité.

Pour résumer

  • Pendant les périodes fertiles, la vulve est douce et gonflée et la femme se sent « humide » avec une glaire glissante, filante (comme du blanc d’œuf) alors que pendant les périodes stériles, la vulve est sèche et la glaire absente ou collante.
  • La femme sera plus motivée pour le sexe pendant les périodes fertiles, et la lubrification du vagin rendra les rapports plus faciles.
  • Seuls les rapports pendant les périodes fertiles peuvent apporter une grossesse.
  • Pour influencer le sexe de l’enfant à naître, il suffit de retenir que les spermatozoïdes X (fille) vivent plus longtemps que les Y (garçon). Pour avoir plus de chance d’avoir une fille, les rapports doivent avoir lieu 3 jours avant l’ovulation tandis que pour « tenter le garçon », il faut attendre le jour où la glaire change (jour de l’ovulation) pour copuler.
  • La qualité de la glaire et la durée des phases du cycle, déterminées par les hormones, permettent de poser un diagnostic médical sur l’équilibre hormonal sexuel de la femme.

 

Pour aller plus loin

Avec la méthode Billings, un tableau permet de noter chaque jour le stade du cycle (explications, téléchargement en Excel ou au format htm avec la légende et sans légende.)

Un tableau équivalent existe pour la méthode sympto-thermique, un peu plus compliqué à compléter à la main (légende sur le mode d’emploi du wap.)

Pour faciliter le suivi symptothermique, la fondation suisse a mis au point un système d’alertes par WAP sur téléphone portable ou formulaire internet synthétisant les données saisies (80 jours d’essai gratuit et plus encore si vous réussissez le « love game » avant de vous inscrire !), une application iPhone gratuite et un partenariat avec le fabricant d’un thermomètre spécifique.

Le « CLER Amour et Famille« , l’association française d’obédience catholique romaine, elle, propose un site d’explications (www.methodes-naturelles.fr) et le « Dafra », un logiciel sous Windows à télécharger sur votre ordinateur personnel en plus des cours dispensés par des moniteurs. (www.dafra.info)

Le document « le cycle féminin » en téléchargement sur Serena synthétise tous les éléments à connaître pour pouvoir appliquer la méthode.

Toutes ces associations proposent des formations gratuites (je crois) dispensées par des moniteurs agréés pour que vous maîtrisiez les phases du cycle et puissiez tout noter convenablement.

Ainsi vous pourrez surveiller vos périodes fertiles et adapter votre sexualité à votre (non) désir de procréation.

Cette planification naturelle des naissances est basée sur l’échange dans le couple sur l’évolution du calendrier fertile. Ce peut être un moyen de parler ensemble du projet de bébé.

Les médecins nord-américains des hôpitaux catholiques romains ont même développé une méthode d’aide à la procréation qui se base sur ces cycles d’observation pour corriger les éventuels dysfonctionnements hormonaux de la femme et utiliser les différentes techniques médicales pour restaurer la fertilité du couple.

Cette technique est disponible pour le moment uniquement en Irlande et en Suisse en plus du continent américain. Elle nécessite trois mois de notation quotidienne de la glaire.

 

Comment avez-vous vécu l’utilisation de ces méthodes ?

Avez-vous été bien reçu par les membres de ces associations ? (je n’ai pas apprécié que certains membres du CLER me reproche de ne pas avoir expérimenté la continence quand j’ai demandé à suivre le monitorat…)

Merci de nous faire part ci-dessous de votre expérience en postant un commentaire !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Vous connaissez des personnes qui peuvent être concernées par cet article ? Pensez à le partager !

Recherche utilisée pour trouver cet article :

symptothermie ou billings

2 commentaires

  1. Ping :Fertilité, grossesse et prévention

  2. Ping :L’influence du plaisir sur la fertilité

Laisser un commentaire