Allez en cure soigner votre stérilité !

Directement héritée de l’Antiquité, la France est un grand pays de tradition thermale. Remises au goût du jour par l’Impératrice Eugénie au XIXème siècle les stations de cure se démocratisent de plus en plus.
 

1/ La mer

Les stations de thalassothérapie n’ont pas d’orientation particulière en stérilité.
Tout au plus peut-on noter qu’Arcachon avait la réputation de favoriser la régularisation des problèmes féminins… Ce sont les équipes soignantes qui donnent surtout la coloration du centre de thalasso et permettent la prise en charge des soins par le système de sécurité sociale française.
Mais n’oublions pas que la composition de l’eau de mer sans sel (de sodium… )correspond à la composition de notre plasma sanguin (ou plutôt l’inverse !). Un bain de mer va donc permettre à notre organisme de capter par osmose les oligo-éléments déficitaires.
En attendant les vacances, et à défaut de partir en week-end, vous pourrez toujours prendre un bain avec du gros sel de mer iodé, style sel de Guérande garanti bio. Et vous pourrez aussi ramener de vos vacances bretonnes des algues en poudre, ou les chercher dans le commerce ou sur internet…
Mieux encore, ce plasma marin existe sous forme d’ampoule buvable ou injectable (il a bénéficié d’une AMM jusqu’en 1984), mis au point par M. Quinton (en magasin bio, sur www.quinton.es ou www.source-claire.com par exemple, je n’ai pas vérifié en pharmacie…)
 
image

2/ Les eaux

Les stations thermales ont, elles, une variabilité importante dans la composition de leurs eaux. Chacune a donc une ou plusieurs spécialités, parfois avec un panel d’autant plus large que plusieurs sources voisines peuvent présenter des caractéristiques différentes.
Une étude presque exhaustive des stations thermales françaises m’a permis de remarquer que l’indication «gynécologie» voisine toujours avec la rhumatologie et l’ORL. Leurs eaux très minéralisées permettent de combler les carences en oligo-éléments.
Attention, certains centres communiqués ci-après ne sont pas agréés « en orientation principale » par la Sécurité Sociale pour les soins de gynécologie ou andrologie : si vous voulez faire une cure médicalisée, à vous de vérifier… Mais si vous voulez accéder aux soins de remise en forme proposés par la plupart de ces stations parallèlement aux cures médicales, vous pourrez tirer le plus grand bénéfice de cette liste.
 
image

En France

Ax-les-Thermes 09

  • Orientation principales : ORL et rhumatologie
  • Action féminine : Annexite, congestion utérine, fibromatose, métrite, névralgie pelvienne, stérilité.

Balaruc-les-Bains 34

Bagnoles de l’Orne

Bourbon-l’Archambault (03)

Brides les Bains73

  • http://www.brides-les-bains.com/
  • Orientation sécurité sociale : amaigrissement
  • Action féminine : Aménorrhée, dysfonctionnement ovarien, leucorrhée, stérilité.

Challes les eaux 73

  • www.chainethermale.fr
  • Action féminine : Aménorrhée, dysfonctionnement ovarien, leucorrhée, stérilité, endométriose.

Digne les Bains 04

  • Action féminine : Congestion ovarienne, métrite, salpingite, stérilité

Evaux les Bains Creuse 23

La Léchère les Bains 73

Luxeuil les bains 70

  • www.chainethermale.frou www.luxeuil.fr
  • Orientation : gynécologie, phlébologie, rhumatologie
  • Action masculine : Asthénospermie, oligospermie.
  • Action féminine : Avortement répétitif, cystalgie à urines claires, dysménorrhée, ménorragie, métrite, ovarite scléro-kystique, salpingite ; Stérilité cervicale, hormonale, tubaire ; Vaginisme névropathique.

Luz Saint Sauveur 65

  • Action féminine : Cervicite ; Dysménorrhée primitive, membraneuse ; Hypoménorrhée pubertaire, leucorrhée infantile, ménopause, métrite, oligoménorrhée pubertaire, périmétrite, puberté, salpingo-ovarite, stérilité, vulvo-vaginite infantile

Plombières les Bains 88

Salies de Béarn 64

  • Action féminine : Adhérence postopératoire, aménorrhée ; Congestion pelvienne, utérine ; Dysménorrhée, endométriose, fibromatose, fibromes ; Hyperménorrhée essentielle, hormonale ; Infantilisme utéro-annexiel, ménopause, métrite, pré-ménopause, puberté, salpingite, stérilité, vaginite ; Vulvo-vaginite mycosique,
    parasitaire.

Salies du Salat 31

  • http://salinea.free.fr/salies-salat/
  • Action masculine : Andropause.
  • Action féminine : Algies, du petit bassin, congestives du petit bassin ; Aménorrhée, congestion pelvienne, dysménorrhée,
    fibrome, leucorrhée, ménopause, ménorragie ; Séquelles de métrite, de salpingo-ovarite, stérilité

Ussat les Bains 09

  • http://www.thermes-ussat.com/
  • Action féminine : Aménorrhée, Maladie de Basedow, congestion utéro-ovarienne, dysménorrhée, dysthyroïdie, frigidité, hyperthyroïdie,
    métrite, migraine catarrhale, stérilité, vulvo-vaginites

Prats de Mollo la Preste (66)

 image

Chez nos voisins et destinations de vacances

Biskra en Algérie

Spa en Belgique, source de la Sauvenière

Frantiskovy Lazne en République Tchèque

Souvala, Iles saroniques en Grèce

Ce village est sur l’île d’Egine, en Attique, au large du port du Pirée. Ses sources d’eau chaude alcaline sont connues pour leurs bienfaits notamment sur la peau. (http://www.pireas.com/fr/about-piraeus/saronic-islands/aegina/aegina-village)

Roumanie

Ce pays a une grande tradition thermale : le nom même de la Roumanie n’évoque-t-il par directement la Rome Antique qui faisait un usage reconnu des Eaux ? L’art thermal y est toujours vivant et vous pourrez y suivre, parait-il, une cure “de pointe” à des prix intéressants. (http://www.romania-pele-mele.ro/Old/THbaile_herculane.htm)

  • Baile Herculane : les thermes ont été fondés par les romains sous le nom de sources d’Hercule. Ici encore, les indications thérapeutiques vont du rhumatisme, aux inflammations diverses en passant bien sûr par la gynécologie. (http://www.herculane.info/)
  • Baile Felix : encore une grande station thermale très polyvalente en rhumatisme, neurologie, endocrinologie et gynécologie (http://www.bailefelix.net/)
  • Sovata : tout pour une cure thermale bioclimatique au cœur de la Transylvanie ! Les affections gynécologiques sont à l’honneur : insuffisance ovarienne, stérilité, hypoplasie… avec les affections de la thyroïde, de l’hypophyse, les troubles cardio-vasculaires, le surmenage, les arthroses. Un grand complexe pour (essayer de) rajeunir. (http://www.sovata-alunis.ro/)

Livade en Croatie

Livade en Istrie : cette eau, très riche en oligo-éléments et radioactive, est anti-inflammatoire et aide à rétablir le métabolisme (http://www.istarske-toplice.hr/pages_en/therapeutic_properties_of_water_and_mud_indications_and_counterindications)

Turquie

Un millier de sources existent dans ce pays qui inventa le “bain turc” ! Mais pour un touriste ne maîtrisant pas la langue, les possibilités sont restreintes… (http://www.mymerhaba.com/Stations-thermales-en-Turquie-2679.html)

En revanche, vous pourrez conjuguer la culture à la santé en visitant les nombreux vestiges archéologiques ! (pour préparer votre voyage, l’office de tourisme turc : http://www.goturkey.com/content.php?cid=23&typ=f&lng=fr)

  • Ankara : la source Kizilcahamam , de Haymana, de Ayas (http://www.mymerhaba.com/fr/main/content.asp_Q_id_E_1216)
  • Pamukkale “le château de coton” (80 km d’Izmir) pour les troubles gynécologiques et l’extrême fatigue nerveuse. A noter que la source ferrugineuse de sa voisine Karahayit est plus orientée anti-anémie et rhumatismale que gynécologique. Et que le site est impressionnant pour sa beauté.
  • Cesme  : les termes sont en plein-air, près de la plage !
  • Oylat : aux eaux se conjuguent  l’environnement forestier et la pureté de l’air. (http://www.mymerhaba.com/fr/main/content.asp_Q_id_E_1215)

Maroc

Le principal centre thermal est celui de Moulay Yacoub à proximité de Fès.

Espagne

Le pays est riche en sources. Malheureusement la gynécologie n’est pas listée dans les indications thérapeutiques… (http://www.spain.info/fr/disfruta/cuidandote/balnearios/)

Portugal

Quelques spas et de rares sources thermales sur internet… Les indications relèvent de la rhumatologie et surtout du bien-être ! (http://www.visitportugal.com/pturismo/Pdf/a204a53e-b685-4f27-bec5-bd8673640cd3.pdf)

image

Pour aller plus loin

A noter que les stations indiquant des détails en « action féminine » ou « action masculine » ont été étudiée par le Dr Seror, homéopathe dans « Etude de 100 stations thermales françaises » avec répertoire des propriétés des eaux. (1ère publication de cet article le 18/4/2007, MAJ 11/11/11)

 

 

Et vous ?

Connaissez-vous d’autres centres ?

Avez-vous essayé une cure thermale ? Avec quels résultats ?

     

    Crédit photos : “Mer agitée” par Uolir, “Mer poissonneuse” par Antiquité Tardive, “Hierapolis – vue sur le site et les thermes” par zamito44

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

    Vous connaissez des personnes qui peuvent être concernées par cet article ? Pensez à le partager !

    Recherche utilisée pour trouver cet article :

    eaux thermales et stérilité

    4 commentaires

    1. Ping :Préparez vos vacances fertiles !

      • Bonjour, il ya une erreur dans le listing; le centre de digne les bains ne fait que ORL et Rhumatologie, PAS de GYNECO…

        • Bonjour,
          Il n’y a pas d’erreur : votre commentaire est l’occasion d’apporter une précision.
          ORL et rhumatologie sont les indications de la Sécurité Sociale pour les prises en charge financière des cures.
          L’action féminine citée provient du site d’Homéopathie du Dr Séror : comme je l’indique en tête de l’article, c’est un bénéfice dû à la composition de l’eau en « action secondaire » mais non une indication thérapeutique finançable.
          Cordialement…

    2. Ping :Chapelles, menhirs et fontaines de dévotion contre la stérilité

    Laisser un commentaire